TOKYO GHOUL – TOME 03

Type : Shonen

Genre : Action / Aventure / Fantastique

Scénario / Dessin : Sui Ishida

Éditeur : Glénat

Nombre de pages : 192

Date de sortie : 03 janvier 2014

Prix : 6,90 €

 

 

De quoi ça parle :

Consciente du fait que les goules sont traquées dans le but d’être exterminées, Toka tente d’apprendre, tant bien que mal, à Ken, comment se battre de manière efficace s’il veut survivre dans ce monde hostile. Le problème est qu’il retient constamment les coups qu’il porte à son amie, car il ne souhaite pas blesser la demoiselle. Cette dernière se moque de lui et le traite de lâche, espérant créer une réaction chez le jeune homme. Elle lui fait comprendre que s’il s’entête à réagir ainsi, il ne pourra jamais se défendre contre un inspecteur de la brigade des Goules.

À la fin de l’entraînement, elle lui fait une demande qui surprend beaucoup Ken : elle aimerait qu’il sorte avec elle le lendemain. Malgré sa surprise, Ken accepte immédiatement. Le lendemain donc, alors qu’il l’a rejointe, Toka propose qu’elle et lui s’habillent comme de jeunes lycéens ! Ne sachant comment réagir face à cette nouvelle étrange demande, Ken finit, néanmoins, par se résigner. En fait, le plan que la jeune goule a en tête se révèle être extrêmement dangereux. Il s’agit, en effet, ni plus ni moins, de pénétrer au sein du CCG, le centre de contrôle des goules, afin de livrer un faux témoignage et récolter un maximum d’informations. Elle souhaite, surtout, envoyer les inspecteurs, en charge de l’enquête sur Hinami, dans une fausse direction…

 

Mon avis :

Après le traumatisme causé par le fait d’avoir vu ses parents se faire tuer sous ses yeux, Hinami tente de remonter la pente. Les autres personnages, qu’ils soient goules ou humains, déplorent tous la perte d’êtres chers. Eux aussi éprouvent de la peine, du désespoir et un profond sentiment de vengeance. En ce qui concerne les goules, Ken et Toka prennent des risques et font tout ce qu’ils peuvent pour orienter les inspecteurs sur une fausse piste et protéger Hinami le plus longtemps possible. Ils savent, néanmoins, que ceci ne sera que temporaire. Les policiers, de leur côté, encore sous le choc de la perte de plusieurs inspecteurs et amis, sont confrontés à la douleur des proches qui restent.

Ce troisième volume se veut beaucoup plus orienté que les précédents, vers le côté émotionnel. On assiste bien à quelques combats très intéressants et intenses, surtout à la fin, pour donner un peu de dynamisme à cet opus, mais ce que j’ai trouvé très pertinent, de la part de l’auteur, est qu’il ne s’attarde pas longtemps sur le triste sort de ses personnages. Ces derniers rebondissent rapidement. Ils n’ont pas le choix. De plus, le point de vue de chacun est exposé, et cela vient ajouter une certaine complexité très bienvenue. Chacun a une réaction différente selon son passé. Rapidement, la situation se complique et on se sent pris entre deux feux : on est obligé de prendre parti pour l’un des deux camps. Cette dualité, clairement assumée par le récit, déchire le lecteur, mais c’est ce qui rend la lecture d’autant plus prenante.

Comme vous avez pu le comprendre, l’histoire devient de plus en plus captivante. Le suspense grandit toujours plus, au fur et à mesure que l’on avance dans la lecture. Les surprises vont bon train et les rebondissements ne cessent de nous étonner. Aussitôt que vous aurez terminé ce tome, je pense que, comme moi, vous n’aurez qu’une envie : celle de vous procurer la suite !

Aucun doute, on se retrouvera rapidement pour la critique du quatrième tome qui, pour ne rien vous cacher, est déjà dans ma mangathèque ! Je vous dis, donc, à très vite !

 

Ma note : 18/20

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*