THE AMAZING SPIDER-MAN – TOME 05 – Descente aux enfers

Scénario: Gerry Conway

Dessins : Carlo Barberi

Genre : Action / Super-Héros

Collection : Marvel Now

Nombre de pages : 120

Date de sortie : 10 mai 2017

Prix : 15 €

 

De quoi ça parle :

Spider-Man fait une de ses rondes habituelles, toujours en quête de criminels à arrêter. Tout est très calme jusqu’au moment où il entend des coups de feu provenant d’un bâtiment proche du lieu où il se trouve. Rendu sur place, il aperçoit l’inspectrice Watanabe qui semble bien gérer la situation. Toujours prêt à rendre service, le Tisseur propose, bien évidemment, son aide, mais l’inspectrice décline son offre. Il s’agit, en fait, de Tombstone et de ses sbires qui tirent « à tout-va » sur les inspecteurs de police. Malheureusement, le partenaire de Watanabe reçoit plusieurs balles. Spider-Man parvient à stopper Tombstone et ses hommes de mains. Pourtant, le malfaiteur sera libéré, faute de preuves suffisantes pour l’incarcérer. Malheureusement, le partenaire de l’inspectrice Watanabe succombe à ses blessures. Événement d’autant plus dramatique qu’il était le seul à pouvoir incriminer Tombstone.

Yuri Watanabe a beaucoup de mal à accepter la mort de son partenaire et reprend son costume du Spectre afin de faire justice elle-même…

 

Mon avis :

Dernier tome de la série The Amazing Spider-Man, ce tome fait suite à l’excellent run mis en place par Dan Slott. Gerry Conway n’a, cependant, rien à envier à ce dernier. Il nous offre un Comics de bonne qualité ; certes, basique, dans sa forme, mais pas moins intéressant pour autant. Le retour de Yuri Watanabe, sous son masque du Spectre, vient amener un petit plus au scénario. Elle est de retour, ici, en quête de vengeance personnelle contre Tombstone qui a tué son partenaire. J’ai beaucoup apprécié, en outre, de la retrouver en duo avec Spider-Man.

Gerry Conway nous propose une intrigue à la fois prenante et percutante, parsemée, çà et là, de quelques touches d’humour bien placées. Je pense que les fans de l’Araignée seront séduits par cette histoire en cinq chapitres. C’est très agréable, en outre, de revenir à des scénarios plus basiques.

Niveau dessins, Carlo Barberi, que l’on connait, surtout, pour son travail sur Deadpool, réussit à nous offrir un opus de très bonne qualité. J’estime, personnellement, qu’il s’agit là, graphiquement, d’un des Comics les mieux réussis de cette série. Je dirai, enfin, que la qualité de cette série « The Amazing Spider-Man » m’a fait prendre, en la lisant, énormément de plaisir. J’espère que c’est également votre cas, si vous l’avez déjà lue. Dans le cas contraire, j’espère, au moins, vous avoir donné envie de la commencer !

 

Ma note : 15/20

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*