RIKU-DO – LA RAGE AUX POINGS – TOME 5

Synopsis : Sorti vainqueur de son combat contre Tsuwabuki, Riku doit désormais affronter le redoutable Hyôdô. Fils de boxeur professionnel et doté de capacités hors du commun, ce dernier évolue dans le monde de la boxe comme un poisson dans l’eau. Face à un adversaire aussi avantagé, Riku parviendra-t-il à surmonter ses faiblesses pour remporter le East Rookie King ?

 

Informations sur le manga : 

  • Type : Seinen
  • Genre : Sport / Drame
  • Auteur : Toshimitsu Matsubara
  • Éditeur : Kazé
  • Sortie initiale : 18 octobre 2017

 

  • Ce que j’ai pensé du manga : 

Pour ce cinquième opus, Riku rencontre sa première vraie difficulté depuis ses débuts, qui, pourtant, n’avaient pas été faciles non plus.  Il doit, en effet, affronter Hyôdô, qui n’est autre que le fils d’un boxeur professionnel. Ce nouvel adversaire baigne dans le monde de la boxe depuis son enfance. Il est doté de capacités physiques impressionnantes et, qui plus est, d’une technique pratiquement imparable.

J’ai trouvé ce nouveau tome vraiment bon car il va encore plus loin dans le passé des personnages principaux. Il nous fait, ainsi, découvrir de nouvelles choses sur le passé de Riku, mais, également, sur celui de Hyôdô, qui, entre nous soit dit, est un personnage qui s’avère très intéressant.

Mr. Tokorozawa est, bien sûr, toujours là, mais sa relation avec Riku reste, une fois de plus, très ambiguë. Cette fois encore, le mystère plane toujours sur ses intentions envers le jeune boxeur. J’attends avec impatience, je dois bien l’avouer, le moment où l’on va savoir s’il deviendra enfin, ou non, son entraîneur officiel.

Ce tome 5 de Riku-Do tourne quasiment, uniquement, autour du combat entre Riku et Hyôdô.  L’auteur prend bien le temps de faire monter la tension de manière subtile et intelligente, ce qui rend la lecture de ce volume 5 très tendue et surtout fort prenante. Je l’ai, quant à moi, dévoré d’une traite ! Je trouve que cette série monte crescendo et devient de plus en plus convaincante.

 

  • Pour conclure : 

Je terminerai cette chronique en vous recommandant chaudement la suite de ce super manga et si vous ne l’avez pas encore commencé, je vous conseille d’y aller tête baissée : cela vaut sincèrement le détour, que ce soit au niveau scénario ou au niveau graphique. En effet, je n’en ai pas encore parlé, mais, graphiquement, une fois encore, c’est du travail très propre que nous livre Toshimitsu Matsubara. En six mots : Un manga indispensable dans votre bibliothèque !

 

Alex du Nexus

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*