RED EYES SWORD – AKAME GA KILL – TOME 07

Type : Seinen

Genre : Thriller

Scénario : Takahiro

Dessins : Tetsuya Tashiro

Éditeur : Kurokawa

Nombre de pages : 208

Date de sortie : 10 décembre 2015

Prix : 7,65 €

 

De quoi ça parle :

Le temps des affrontements, tant attendus, arrive enfin ! Les Jägers quittent la capitale et se précipitent, à cheval, vers l’Est. Des espions les repèrent et s’empressent de prévenir le Night Raid afin que l’équipe se prépare à l’attaque. La stratégie est simple : il faut se séparer en deux groupes. D’un côté, Akame et Mine doivent servir d’appât et, donc, se montrer le plus possible, pendant que les autres, bien cachés, attendent le moment clé pour donner l’assaut.

Mais, Esdeath et ses Jägers, sont loin d’être dupes. En effet, lors d’une pause, durant leur trajet, ils prennent le temps d’analyser la situation. Ils ne mettent pas longtemps à comprendre la manœuvre du Night Raid, à savoir que certains se font volontairement remarquer, et que toute cette mise en scène n’est donc qu’un piège.

Esdeath et quelques membres de son armée se jettent dans la gueule du loup, tandis que d’autres ont, pour ordre, de filer dans la direction d’Akame…

 

Mon avis :

Après un bref interlude où les Jägers et le Night Raid ont dû, plus ou moins, unir leurs forces pour affronter un ennemi commun, l’heure de leur propre combat a sonné. Ce tome sept est, pour l’instant, celui qui m’a le plus tenu en haleine. Les hostilités font rage, et ce, de la première à la dernière page. La fin m’a, d’ailleurs, étonné et choqué, à la fois, par la violence de sa mise en scène. C’est, aussi, l’occasion, pour nous, de découvrir les bottes secrètes de tous les personnages. Croyez-moi, vous ne serez pas déçus !

Un autre point s’avère essentiel : on en apprend un peu plus sur Chelsea. Ce personnage m’intriguait énormément et j’ai été heureux de découvrir son passé. N’oublions pas, cependant, que le cœur de l’intrigue, ici, reste, quand-même, les combats. Ceux-ci génèrent, d’ailleurs, de lourdes blessures chez certains combattants, mais, aussi, la mort de quelques autres…

Une violence extrême s’est, dorénavant, installée dans ce manga. Elle fait donc, vous vous en doutez, partie intégrante de ce tome, et se déchaine dans une ambiance noire qui reste maîtrisée de A à Z. Comme à chaque fois, après la lecture de Red Eyes Sword, j’ai grandement hâte de découvrir la suite, surtout avec une fin telle que celle de cet épisode 😉

 

Ma note : 18/20

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*