RED EYES SWORD – AKAME GA KILL – TOME 06

Type : Seinen

Genre : Thriller

Scénario : Takahiro

Dessins : Tetsuya Tashiro

Éditeur : Kurokawa

Nombre de pages : 224

Date de sortie : 10 septembre 2015

Prix : 7,65 €

 

 

 

De quoi ça parle :

Après un court échange entre l’Empereur et Esdeath, cette dernière se voit attribuer une nouvelle mission, très dangereuse, par le premier Ministre. Il semblerait, en effet, que de nouveaux monstres, en provenance des mines et des forêts, attaquent et dévorent des humains. Au vu des résultats d’Esdeath, sur le terrain, il parait logique, pour le gouvernement, de l’envoyer régler ce problème de taille. On lui demande, cependant, de ne pas tous les tuer pour faire des expériences sur ces créatures.

De leur côté, les membres du Night Raid, ont, eux aussi, entendu parler de ces monstres qu’ils décident, à leur tour, d’exterminer. Le Night Raid et la bande d’Esdeath ont, pour la première fois, un ennemi commun. Cela implique que, tôt ou tard, ils seront amenés à se croiser sur le champ de bataille. Cela signifie, également, que Tatsumi se retrouvera en présence d’Esdeath qui semble être toujours aussi amoureuse du jeune homme…

 

Mon avis :

L’intrigue de ce sixième opus, avec, notamment, l’arrivée des nouveaux monstres, permet de faire une pause, le temps de quelques chapitres, sur l’affrontement entre le Night Raid et les Jägers. L’auteur profite de ce petit interlude pour développer la psychologie d’Esdeath. Ce que je trouve très sympa. Je pense à un passage, en particulier, dans lequel Tatsumi et Esdeath se retrouvent tout seuls sur une île déserte. La jeune fille n’hésite pas à rappeler au garçon les sentiments qu’elle a pour lui et va même jusqu’à lui faire des confidences très intimes sur son enfance ainsi que sur son arme impériale.

J’ai trouvé ce tome vraiment intéressant car, jusqu’à présent, on ne voyait que les Jägers et les membres du Night Raid, concentrés sur leur future bataille. Ici, les deux camps ont le même ennemi et doivent, sans le savoir, pour l’éradiquer, se battre dans le même camp.

Par conséquent, on peut voir de magnifiques scènes d’action et des combats très violents. De leur côté, les monstres n’ont rien à envier à la cruauté des Jägers. Ils se révèlent absolument impitoyables !

Pour finir, je dirai simplement que nous avons, cette fois encore, une belle réussite. Cet opus sort du lot en faisant une pause sur les affrontements habituels, pour nous offrir de belles révélations sur certains personnages. Cette situation rend certains ennemis plus attachants, le temps de quelques pages, provoquant, en nous un sentiment de dualité. Maintenant, j’ai hâte de voir où tout ça va nous mener !

 

Ma note : 17/20

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*