RED EYES SWORD – AKAME GA KILL – TOME 04

Type : Seinen

Genre : Thriller

Scénario : Takahiro

Dessins : Tetsuya Tashiro

Éditeur : Kurokawa

Nombre de pages : 208

Date de sortie : 12 mars 2015

Prix : 7,65 €

 

 

De quoi ça parle :

Mine guérit enfin de ses blessures et ne s’accorde par une minute de repos supplémentaire. Aussitôt sur pieds, elle souhaite, déjà, reprendre l’entrainement avec ses camarades du Night Raid. Pour son plus grand désespoir, cependant,  toutes les équipes sont déjà faites.

L’entrainement se passe bien jusqu’à ce que Najenda, chef du Night Raid, fasse irruption et l’interrompe. Elle souhaite recruter de nouveaux membres pour renforcer l’équipe, réduite par  la perte récente de plusieurs bons éléments. Pendant son absence, elle charge Akame de la direction du Night Raid.

De son côté, Tatsumi continue de s’en vouloir et de culpabiliser. Il reste, en effet, convaincu que tout est sa faute et que, s’il avait été plus fort, il aurait pu aider, voire, sauver ses camarades tombés au combat.

Esdeath, toujours aussi déterminée à venger ses soldats assassinés, se prépare à une contre-attaque des plus importantes. Pour ce faire, elle constitue un nouveau groupe : les Jägers ! Le Night Raid n’a jamais été aussi en danger…

 

Mon avis :

Changement de ton pour cet épisode qui s’avère être un interlude plus calme que les précédents tomes. Cela ne l’empêche pas, toutefois, d’être très intéressant. Je l’ai particulièrement apprécié car il ajoute de la nouveauté à la série. Ici, pas de combats ni de scènes montrant la cruauté qui sévit habituellement dans ce manga.

Dans ce quatrième tome, l’intrigue est scindée en deux parties bien distinctes. Du côté de l’Empire, on peut suivre Esdeath qui recrute une nouvelle équipe : les Jägers,  et, du côté des rebelles, l’entrainement devient des plus intensifs…il faut se préparer aux futurs combats qui risquent d’être plus sanglants encore que les précédents.

Le scénario de cet opus, bien que différent de celui des autres tomes, se révèle très passionnant et tendu. En effet, Tatsumi se trouve nez à nez avec la magnifique mais dangereuse Esdeath. Le récit est très surprenant et part dans une direction complètement inattendue. J’ai été très étonné des choix faits par le scénariste mais cela n’est pas du tout négatif, bien au contraire. La tension qui y règne est palpable et ne nous lâche pas pendant toute la durée de la lecture. De plus, l’auteur réussit à rendre le tout très crédible.

C’est donc,  une fois encore, un tome de grande qualité que nous offre Takahiro. Plus j’avance dans la série, plus j’ai envie d’acheter les opus suivants rapidement !

A très bientôt, donc,  pour d’autres critiques !

 

Ma note : 16/20

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*