La Panthère Noire – Tome 01 – Une nation en marche – Partie I

Scénario : Ta-Nehisi Coates

Dessins : Brian Stelfreeze

Genre : Action / Super-Héros

Collection : 100 % Marvel

Nombre de pages : 96

Date de sortie : 08 février 2017

Prix : 14 €

 

 

De quoi ça parle :

En allant rendre visite aux mineurs de la Grande Butte, en tant que roi du Wakanda, T’Challa, ne s’attendait pas recevoir un accueil aussi violent. Black Panther est même obligé d’avoir recours à ses super capacités pour se sortir de la situation qui a dégénéré. Depuis que sa sœur est portée disparue et qu’il redevenu le roi du Wakanda, T’Challa, doit faire face à une situation très instable. En outre, le peuple est en ébullition et une guerre civile est sur le point d’éclater.

Revenu, depuis peu, dans la Cité d’Or, T’Challa, parle de cette situation compliquée qu’il ne sait pas comment gérer avec Ramonda, la seconde épouse de son père. Cette dernière lui apprend que le Wakanda a dû faire face, récemment, à des événements tragiques, comme, notamment, des invasions, des inondations et même des infiltrations.

Il est temps, pour La Panthère Noire, d’agir en tant que roi, et de résoudre tous les maux qui gangrènent son peuple…

 

Mon avis :

Créée par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby, La Panthère Noire fait sa première apparition en juillet 1966. Rarement au premier plan, dans les Comics, le roi du Wakanda a, cependant, quelques très bons récits à son actif : je pense, notamment, à Black Panther – L’homme sans peur.

Mais revenons au sujet de cet article. Le scénariste, Ta-Nehisi Coates, nous offre un album passionnant sur fond de complot, et de guerre civile qui, peu à peu, se met en place. Ici, T’Challa est complètement dépassé par les événements. Cela ne conforte pas son rôle de roi du Wakanda. L’intrigue ne se fait pas attendre. Pour une fois, on entre directement dans le cœur du problème et c’est tant mieux. Ce récit, contrairement à ce que l’on a l’habitude de lire, ne dispose, d’ailleurs, que de très peu de scènes d’action. Nous sommes davantage en présence d’une histoire politique, ce que j’ai beaucoup apprécié. La qualité des dialogues apporte une touche plus sombre au récit et renforce le côté complotiste de l’intrigue. Ta-Nehisi Coates a réussi, en seulement un tome, à créer un Comics beaucoup plus intéressant et, surtout, plus intelligent.

En ce qui concerne les dessins, j’ai vraiment aimé le style de Brian Stelfreeze. Son coup de crayon est précis et efficace. Il sublime le tout avec de magnifiques illustrations.

Je dirai, enfin, que ce Comics m’a agréablement surpris. Je m’attendais à moins bien et j’avoue avoir adoré l’histoire. Elle sort de l’ordinaire. Cet album est à lire absolument !

 

Ma note : 17/20

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*