LES MÉMOIRES DE VANITAS – TOME 03  

Type : Shonen

Genre : Action / Historique / Vampire

Scénario / Dessin : Jun Mochizuki

Éditeur : Ki-oon

Nombre de pages : 225

Date de sortie : 09 novembre 2017

Prix : 7,90 €

 

 

De quoi ça parle :

Alors que Véronica est retenue par des chaînes, Dominique, sa sœur, attaque les personnes présentes dans la salle de réception. Noé et Vanitas, tentent, tant bien que mal, de la stopper dans son élan de fureur, mais la jeune femme possède de redoutables pouvoirs qui la rendent extrêmement difficile à arrêter. Elle immobilise rapidement Vanitas en lui gelant une jambe et blesse Noé. La situation semble désespérée jusqu’à ce qu’un nouveau personnage fasse son apparition. Il s’agit de Lord Ruthven, un sénateur au service de sa majesté. Celui-ci parvient à stopper Dominique tandis que Noé perd connaissance. Remis sur pieds, il se trouve encore dans l’Altus et rejoint Vanitas pour une conversation très importante concernant la suite des événements…

 

Mon avis :

Le personnage de Vanitas, que, soit dit en passant, j’apprécie énormément, nous montre, petit à petit, ses cartes. Il reste, toutefois, suffisamment énigmatique et conserve ce qu’il faut de suspense pour que l’on ait envie de continuer la lecture. Ses relations avec les autres protagonistes de l’histoire évoluent, de même que ses recherches. On ne sait toujours pas où il veut aller, mais on se laisse, avec plaisir, entrainer dans ses palpitantes aventures. On constate aussi un grand rapprochement entre Noé, Jeanne et Vanitas. On apprend, enfin, le secret que gardaient Lucas et la reine des vampires. Le récit nous gratifie de l’arrivée de nouvelles créatures dont je n’avais jamais entendu parler, les Dhampires (êtres mi-humains, mi-vampires).

Que ce soit dans l’Altus, le monde vampirique, ou dans Paris, le récit nous fait découvrir, dans ce troisième tome, de nombreuses révélations. Il ajoute aussi, de nouveaux personnages qui viennent apporter un peu de fraîcheur et permettent de repartir dans une autre direction.

Comme je viens de vous le faire comprendre, la scénariste s’amuse à nous faire tourner en bourrique dans un dédale de tournures complètement imprévisibles. On prend beaucoup de plaisir à se laisser prendre au piège. Les combats sont toujours aussi bien présentés, ce qui devrait ravir les lecteurs. Jun Mochizuki sait où elle veut aller et ça se voit. Chaque révélation nous fait comprendre que l’on faisait fausse route jusque là. Malgré tout, l’univers des Mémoires de Vanitas reste très cohérent. Il ne fait aucun doute que ceux qui on aimé les deux premiers tomes aimeront, également, ce troisième opus. Personnellement, je l’ai trouvé très bon !

 

Ma note : 18/20

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*