Kaamelott – Tome 01 – L’armée du Nécromant  

Scénario : Alexandre Astier

Dessins : Steven Dupré

Éditeur : Casterman

Genre : Humour / Aventure

Date de sortie : 15 novembre 2006

Nombre de pages : 48

Prix : 13.95 €

 

 

De quoi ça parle :

La tranquilité de Kaamelott se trouve troublée par une invasion de morts vivants. Le Seigneur Bohort est dans tous ses états. Cependant, dès son retour, le roi Arthur, à qui on a raconté le récit sur cette invasion hors du commun, prend les choses en mains. Pour comprendre ce qui se passe, la première étape consiste à s’informer auprès du peuple. Il part donc à la rencontre de Guethenoc, le paysan. Il réunit, ensuite, tous les Chevaliers de la Table Ronde, pour leur annoncer qu’il part en mission avec Lancelot, Léodagan, le père Blaise et Bohort, au grand désespoir de ce dernier.

Le petit groupe part en expédition, dès le lendemain matin. De leur côté, Perceval et Karadoc arrivent à convaincre Merlin de partir avec eux pour chercher le responsable de l’invasion de morts vivants. Ils veulent, ainsi, montrer à Arthur qu’ils sont, eux aussi, de bons chevaliers. Pour les deux groupes, l’aventure sera riche en émotions, (surtout pour Bohort), et en péripéties…

 

Mon avis :

Alexandre Astier arrive, une fois de plus, comme c’était le cas pour la série TV de Kaamelott, à mélanger, à merveille, humour, action et aventure. Il faut, d’ailleurs, souligner l’intelligence de son choix du format bande dessinée, destiné à prolonger le plaisir des amateurs, en manque de la série culte. Ce qui impressionne, dans un premier temps, outre la parfaite fidélité à la série TV, c’est l’incroyable qualité graphique de la BD. Les personnages sont, tous, identifiables, au premier coup d’œil.

Le talent de l’auteur va encore plus loin. Il exploite, en effet, toutes les possibilités qu’offre le format BD, en y ajoutant de nouveaux décors et des monstres jamais vus à l’écran.

Au niveau de l’intrigue, l’histoire est très bien construite. On y retrouve l’humour que l’on adore tous, avec, toujours, des répliques drôles à souhait. Il ne faut pas oublier de mentionner l’excellent travail fourni par Steven Dupré, le dessinateur, qui, comme je l’ai souligné plus haut, a réussi à retranscrire l’univers de la série, sans la dénaturer. Tout cela donne des planches magnifiques avec des couleurs splendides.

Pour conclure, je dirai qu’Alexandre Astier confirme son immense talent, dans un nouveau format qu’il maitrise à la perfection. Et puis, disons le : quel plaisir de pouvoir continuer les aventures du roi Arthur et de ses Chevaliers de la Table Ronde, toujours aussi loufoques !

 

Ma note : 15/20

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*