JUSTICE LEAGUE

Réalisateur : Zack Snyder

Genre : Action / Super-Héros / Science-Fiction

Nationalité : Américain

Date de sortie : 15 novembre 2017

Durée : 2h

 

 

Synopsis : Après avoir retrouvé foi en l’humanité, Bruce Wayne, inspiré par l’altruisme de Superman, sollicite l’aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman ne tardent pas à recruter une équipe de méta-humains pour faire face à cette menace inédite. Pourtant, malgré la force que représente cette ligue de héros sans précédent – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et Flash –, il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d’une attaque apocalyptique…

 

Mon avis : (sans spoil)

Justice League, dernier film de chez DC Comics, m’a laissé, à la sortie de la salle,  une impression mitigée. J’ai trouvé le scénario plutôt pas mal, mais il aurait pu être beaucoup mieux exploité. La menace que représente le grand méchant du film, quant à elle, n’est pas assez impressionnante et non représentative d’une  telle équipe de super-héros Je dois dire que c’est ce qui m’a le plus déçu dans ce film que j’ai, néanmoins, adoré ! Il laisse, en effet, clairement entendre que la suite sera géniale. Heureusement, l’alchimie entre les différents membres de la Justice League fonctionne plutôt bien. J’aurais, toutefois, préféré voir un Batman plus sombre, comme c’était le cas dans Batman Vs Superman.

Tant qu’on est dans les défauts (eh oui, j’en ai trouvé un autre, soyons objectifs…) on pourrait déplorer, au début du film, une présentation des personnages bien trop rapide. Cela peut  agacer, et on les comprend, les novices en matière de DC Comics. Certes, vu la durée film, (à peine deux heures…) on ne pouvait pas, non plus, trop en demander…mais, bon…il n’en reste pas moins que, pour présenter autant de personnages, c’est vraiment trop court ! (espérons une version longue à sa sortie en Blu-Ray). Cependant, malgré cette présentation expresse des différents super-héros, la réunion de tous ces éléments finit par nous produire quelque chose que j’estime réussi. Je ne comprends toujours pas l’abattage médiatique des films : celui-ci, en l’occurrence, n’est certes pas parfait, mais tout de même !

L’ambiance générale du film est, elle aussi, différente ce que qu’on a l’habitude de voir dans les précédents longs-métrages de DC Comics : fini le ton sombre et apocalyptique et place aux blagues. Personnellement, je n’ai pas été très emballé par ce ton plus relax. Flash a l’air un peu trop naïf, Aquaman trop « bourrin » et Batman pas assez sombre. En revanche,  Wonder Woman et Cyborg tirent bien leur épingle du jeu. Wonder Woman est d’ailleurs le personnage que j’ai préféré dans le film.

Je dirai, en conclusion, que Justice League est, il est vrai, d’un niveau inférieur à Man of Steel et Batman Vs Superman. On ne peut pas nier l’évidence. Le film reste, toutefois, graphiquement beau et nous en met plein la vue dans ses scènes d’action qui sont, pour le coup, trop courtes, ce qui est bien dommage. Je n’ai, évidemment, pas parlé de plein de choses, pour ne pas vous dévoiler une partie de l’intrigue. Mais j’aimerais rester sur une touche positive en disant que, malgré ses maladresses dans la gestion du rythme, le film fait le boulot.

Personnellement, même si j’ai critiqué beaucoup de choses, pour une fois, je ne vous cacherai pas que j’ai beaucoup aimé le film. Eh oui, que voulez-vous, je suis bon public.

 

Ma note : 16/20

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*