I HATE FAIRYLAND – TOME 2 – Sur le trône

Synopsis : Séquestrée au royaume de Fairyland depuis vingt-sept longues années, Gertrude a entrevu la liberté… l’espace d’un fragment de seconde. En zigouillant la reine Cloudia, la petite fille ignorait qu’elle serait obligée de devenir souveraine du pays à sa place, condamnée à y régner pour l’éternité. Et si Gertrude, par ses intimes désirs de vengeance, menait Fairyland à sa perte ?

 

  • Scénario : Skottie Young
  • Dessins : Skottie Young
  • Genre : Action / Fantastique / Horreur
  • Collection : Urban Indies
  • Date de sortie initiale : 8 septembre 2017

 

  • Ce que j’ai pensé du Comics : 

 J’avais vraiment beaucoup apprécié la bonne surprise du premier volet d’I Hate Fairyland, je me suis donc, naturellement, laissé tenter par ce deuxième tome. J’ai bien fait ! C’est, en effet, encore un véritable régal de lire ce Comics totalement déjanté et ultra-violent ! L’auteur, qui est aussi le dessinateur de la série, s’en donne à cœur joie, et continue de nous amuser avec son style « cartoon » reconnaissable.La force de ce Comics réside tout simplement dans le choix de son type d’histoires : les contes de fées.

Il faut, en effet, beaucoup de talent, pour mélanger deux styles diamétralement opposés et c’est ce que réussit à merveille Skottie Young avec la création de Gertrude, son personnage principal. Dans ce deuxième tome,  notre « héroïne » doit apprendre à gérer son nouveau statut de reine de Fairyland. Elle va, également, vivre, de nouvelles et palpitantes aventures, toutes plus bizarres les unes que les autres. L’auteur prend la liberté de faire pas mal de clins d’œil à la pop culture et, notamment, à Game of Thrones ou, encore, à Happy Potter.  Cette particularité rend la lecture du récit plus percutante et drôle à la fois.

Pour ma part, j’ai apprécié ce deuxième tome d’I hate Fairyland autant que le premier, même si son scénario surprend un peu moins que le premier.

Côté graphique, toujours rien à redire, l’auteur/dessinateur garde un style qui lui est propre, mais que j’aime beaucoup, personnellement. La petite partie dessinée façon« manga » est, elle aussi, très belle.

 

  • Pour conclure :

En résumé, je finirai, tout simplement, en vous disant que ce tome deux est aussi bon que le premier. Les tribulations de Gertrude sont toujours aussi trash, voire, peut-être, un peu plus dans cet opus. Si vous avez commencé la série, je vous encourage fortement à continuer l’aventure. Si ça n’est pas encore le cas, j’ai envie de dire : qu’attendez-vous ??? Ce Comics fait un bien fou et permet de varier les lectures, ce qui est drôlement rafraichissant !

 

Alex du Nexus

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*