FIRE PUNCH – TOME 2

Synopsis : Agni, qui brûle désormais d’un manteau de flammes inextinguibles, part à la recherche du cruel Doma pour venger le meurtre de sa sœur ! En chemin, il est surpris par un élu qui parvient à le décapiter ! Les soldats de Behemdolg décident de jeter sa tête à la mer, seul moyen de se débarrasser définitivement de lui. Surgit alors Togata, énigmatique jeune femme dont la passion pour le cinéma n’a d’égale que sa puissance…

 

Informations sur le manga : 

  • Type : Seinen
  • Genre : Fantastique / Thriller
  • Auteur : Tatsuki Fujimoto
  • Éditeur : Kazé
  • Sortie initiale : 2017

 

Lorsque j’ai découvert Fire Punch, ça avait été, pour moi, un gros coup de cœur. Il me tardait tellement de lire la suite des aventures d’Agni ! Ici l’histoire enchaine directement sur la suite des évènements du tome précédent. L’auteur choisit, cependant, de rester, encore, dans la présentation de ses personnages et de l’univers dans lequel ces derniers évoluent.

Ce deuxième tome se concentre donc sur l’énigmatique Togata, passionnée de cinéma et qui souhaite, à tout prix, faire un film avec Agni.

 

  • Ce que j’ai pensé du manga : 

Je vous avais déjà dit que le premier tome m’avait beaucoup plu, et bien sachez, d’entrée, que cette suite est encore plus passionnante. J’avais peur que le fait de concentrer le scénario sur le personnage de Togata apporte un peu trop de longueurs à l’histoire et qu’elle devienne, de ce fait, assez ennuyeuse. Ce n’est pas du tout le cas ! On apprend, en fait, à mieux connaitre cette jeune femme passionnante et complètement dérangée qui a, elle aussi, le pouvoir de régénération. L’auteur en profite pour nous expliquer que ceux qui ont ce pouvoir vivent, évidemment, plus longtemps que les autres. Togata, par exemple, a 300 ans. Comme je l’ai dit dans mon introduction, c’est une grande cinéphile, complètement folle ! (elle cite d’ailleurs, beaucoup de phrases de films célèbres). Plus l’histoire avance, plus on comprend qu’elle est, aussi, une grande combattante, ce qui fait d’elle un personnage que je trouve vraiment très intéressant.

Ce qui me plait, avant tout, dans Fire Punch, est le côté vraiment sans limites des personnages. On retrouve, dans ce manga, toutes les pires atrocités du monde (comme le viol, l’homophobie ou, encore, l’inceste).

Le suspense est bien entretenu et c’est très appréciable. Les personnages sont  complètement imprévisibles et changent de camps comme bon leur semble. Le tout, superbement dessiné, fait déjà, de Fire Punch, un gros titre. Enfin, ce n’est que mon humble avis.

 

  • Pour conclure : 

 Je dirai simplement, pour conclure cette chronique, que Fire Punch est l’un des meilleurs mangas du moment. Les thèmes abordés sont multiples, le scénario, très bien construit, le rythme est parfait, les dessins adaptés. Les planches sont très belles. Les personnages sont complexes et agréablement imprévisibles. L’histoire avance doucement,  mais elle est riche en informations. L’auteur arrive à nous tenir en haleine, alors que le développement de l’intrigue est très lent. C’est un coup de maitre. En bref, je me répète mais ce tome 2 m’a énormément plu et j’ai hâte de lire la suite. J’espère avoir réussi à vous donner la même envie !

 

 

 

 

 

Alex du Nexus

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*