DEAD TUBE – TOME 01

Type : Seinen

Genre : Thriller

Scénario : Mikoto Yamaguchi

Dessins : Touta Kitakawa

Éditeur : Delcourt / Tonkam

Nombre de pages : 128

Date de sortie : 15 juin 2016

Prix : 7,99 €

 

De quoi ça parle :

Tomohiro, 16 ans, est un jeune lycéen, en deuxième année d’étude au lycée de Gyôtoku. Il est, également, le caméraman du club d’études cinématographiques. L’histoire commence dans les locaux de ce club où le jeune garçon est en plein débat, avec ses camarades, à propos de films de zombies. À ce moment précis, une des plus belles filles du lycée, Mai Mashiro, débarque dans la pièce. Elle demande à parler à Tomohiro. La jeune fille a une demande un peu spéciale à lui soumettre. Elle souhaiterait, en effet, qu’il la filme pendant deux jours, sans aucune interruption. Tomohiro, stupéfait par cette demande particulière, finit pourtant par accepter. Il ne se doutait pas un seul instant, alors, que Mai lui montrerait  absolument tout. Le jeune caméraman la filme, en effet, en train de nager, de se doucher et même dans les toilettes.

Dès le deuxième jour de tournage, Tomohiro se demande encore le sens de tout ça quand il se trouve embarqué dans un torrent de violence extrême…Accrochez-vous, ça va saigner !!!

 

Mon avis :

Ce manga est assez surprenant de par son histoire. En effet, Tomohiro, un jeune garçon réservé, se voit offrir une chance inespérée en filmant la plus belle fille du lycée jusque dans sa plus profonde intimité. C’est, du moins, ce qu’il croit, jusqu’à ce que Mai tue un homme, de sang-froid,  devant la caméra, entrainant le garçon dans un monde de violence dont il ne connaissait même pas l’existence : celui de Dead Tube ! L’intrigue bascule, dès lors, dans une profonde noirceur que je trouve, dans l’ensemble, plutôt bien gérée. De plus, les règles et le principe de Dead Tube nous sont donnés petit à petit, ce qui nous permet de tenir jusqu’au bout, sans se lasser ! On veut savoir de quoi il s’agit ! Toutefois, un manque d’informations ne nous permet pas de comprendre tous les rebondissements.

Outre le déferlement de violence, ce manga contient beaucoup de scènes de sexe qui renfoncent le côté « dérangeant » de l’histoire. Personnellement, cela ne m’a pas gêné mais ce récit est à déconseiller au plus jeunes !

L’auteur, nous offre, pour l’instant, une intrigue intéressante qui se met tranquillement en place. Au niveau des dessins, l’artiste Kitakawa a fait du très bon travail et sublime celui fait par l’auteur. J’ai vraiment hâte de lire la suite !

 

Ma note 15/20

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*