BLACK TORCH – TOME 01

Type : Shonen

Genre : Action/ Fantastique

Scénario / Dessin : Tsuyoshi Takaki

Éditeur : Ki-oon

Nombre de pages : 190

Date de sortie : 08 février 2018

Prix : 6,90 €

 

 

De quoi ça parle :

Depuis qu’il est tout petit, Jiro a la capacité de communiquer avec les animaux. Ce don lui attire, cependant, beaucoup d’ennuis, et il passe le plus clair de son temps à se bagarrer. Cela a toujours eu tendance à énerver son grand-père. Ce dernier lui ayant enseigné l’art noble des Shinobi, pensait que le jeune homme en ferait un meilleur usage. Malgré l’éducation très dure donnée par son grand-père, Jiro est une vraie tête de mule. Il fait ce que bon lui semble, sans trop se soucier des conséquences. La vie suit son cours habituel, jusqu’au jour où un corbeau vient trouver Jiro, tout affolé. Il lui apprend qu’un chat gît, dans la forêt, dans un état pitoyable. Le garçon se précipite dans les bois, guidé par l’oiseau. Arrivé sur les lieux, il constate que le chat en question est pratiquement mort. Il décide, néanmoins, de le ramener, malgré son état, et fait tout son possible pour soigner le pauvre félin. À cet instant, Jiro ne se doute pas encore qu’il vient de recueillir un Mononoke ! Une créature surnaturelle, capable de dévorer les humains. Cette rencontre va changer, à jamais, l’existence du jeune garçon…

Mon avis :

Lorsque nous imaginons une histoire où le héros a la capacité de parler avec les animaux, ce qui nous vient à l’esprit, en premier lieu, est une personne flânant, seule dans les bois,  conversant avec de mignons petits animaux. Ici, ce n’est absolument pas le cas. Jiro, le personnage principal de notre aventure, est, quant à lui, quelqu’un d’assez violent. Il n’a pas peur de se bagarrer. Il est, de plus, relativement insolent envers son grand-père. Ce dernier est, jusque là, le seul membre de sa famille que nous connaissons. Pour ce qui est d’un « mignon petit animal », le chat noir qui est au centre de l’histoire, est, en réalité, un démon aux capacités hors du commun. Il se trouve être, aussi, la proie de deux organisations qui se livrent un combat sans merci. Le récit est très bien construit : nous prenons connaissance des choses au  moment même où Jiro les apprend. Nous découvrons un monde rempli de démons, de ninjas et d’organisations secrètes. On se demande rapidement ce que va devenir la nouvelle vie de notre héros et de son nouveau chat « démon ». Ce premier tome d’une saga, qui s’annonce déjà très bonne, ne manque pas de susciter, en nous, une grande curiosité. Le scénario est bourré d’action. Ainsi, le récit ne commence pas, comme de nombreux mangas, par d’interminables longueurs. L’introduction est très bien construite et éveille l’envie de lire la suite. Au niveau des graphismes, le style ne se démarque pas trop de ce qui a déjà été fait dans le monde du Shonen. Cela a, pourtant, le mérite d’être efficace. Pour finir, je dirai que Tsuyoshi Takaki signe un très bon début avec ce premier tome de Black Torch !

Ma note 18/20

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*