BATMAN – TOME 05 – L’an zéro – 2nd Partie

Scénario : Scott Snyder / James Tynion IV

Dessins : Greg Capullo /Andy Clarke

Genre : Action / Super-Héros

Collection : DC Renaissance

Nombre de pages : 240

Date de sortie : 13 février 2015

Prix : 19 €

 

 

 

De quoi ça parle :

Gotham City est plongée dans le noir depuis que le Sphinx contrôle toutes les sources d’énergie de la ville. Mais Gotham peut, désormais, compter sur son nouveau héros, le Batman ! En effet, depuis son retour, Bruce Wayne a pris la lourde décision de s’engager dans une lutte sans merci, contre le crime et la corruption, sous le masque de Batman. Il enquête, donc, sur les différents phénomènes qui frappent Gotham, ces derniers temps : notamment sur le fait que des cadavres sont retrouvés, un peu partout dans la ville. Leur particularité est qu’ils semblent, tous, avoir le corps transpercé par des excroissances osseuses.

Notre héros est, cependant, gêné dans son enquête. La police semble, en effet, être plus obsédée par le désir de l’arrêter, lui, plutôt que de stopper le vrai criminel qui assassine des innocents.

Conscient d’avoir besoin d’aide, Bruce Wayne part retrouver Lucius Fox, le spécialiste en dernières technologies de Wayne Enterprise…

 

Mon avis :

Cette 2è partie de L’An Zéro s’en tire comme la première. Autrement dit : c’est un bon Comics, mais il ne restera pas dans la légende… Je trouve, cependant, qu’il s’intègre bien dans la saga de Scott Snyder. Il faut dire que le dessinateur, Greg Capullo, rend les œuvres, graphiquement, magnifiques. C’est un vrai régal pour les yeux. En outre, les scènes de combat et les courses sont percutantes et viennent ajouter du peps au récit.

Mon seul regret vient probablement de mes attentes : la couverture, en effet, promettait, un peu, un album à la « je suis une légende » et, malheureusement, ce n’est pas du tout le cas. Je n’ai pas ressenti le côté « traqué au moindre mouvement » que j’imaginais. L’intrigue met trop de temps à se lancer et c’est bien dommage. L’auteur ne fait qu’enchaîner les scènes de manière trop simpliste à mon goût.

Il y a, aussi, un sérieux problème au niveau du grand méchant qui n’est pas plus effrayant que ça !  Le Sphinx n’est pas assez charismatique pour ce genre d’intrigue.

Nous retrouvons, par contre, nos épisodes Back-Up que j’avais adorés, dans la première partie, et qui sont toujours aussi bien amenés dans celle-ci.

Mais il faut bien avouer que, quand on voit comment Scott Snyder a démarré la série, on ne peut que déplorer ce résultat. En effet, les deux premiers épisodes (La cour des hiboux et La nuit des hiboux) frôlaient la perfection. Ce n’est, clairement pas, le cas des deux parties de L’an Zéro, même si la lecture en reste agréable. Le sujet du retour aux origines de Batman avait trop d’ampleur pour en faire un réel succès. Je finirai tout de même sur une note un peu positive : dans l’ensemble, la lecture reste divertissante. Je suis, toutefois, très curieux de lire la suite pour découvrir ce que l’auteur va bien pouvoir faire de tout ça.

 

Ma note : 11/20

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*