BATMAN – TOME 02 – La nuit des hiboux

Scénario : Scott Snyder / James Tynion IV

Dessins : Greg Capullo / Rafael Albuquerque / Jason Fabok / Becky Cloonan / Andy Clarke

Genre : Action / Super-Héros

Collection : DC Renaissance

Nombre de pages : 208

Date de sortie : 12 avril 2013

Prix : 19 €

 

De quoi ça parle :

Des années durant, Batman croyait que la Cour des hiboux n’était qu’une légende urbaine. Il a découvert, à ses dépends, que cette société secrète d’assassins existe réellement et, surtout, qu’elle a infiltré toutes les strates de Gotham City. Les assassins sont, d’ailleurs, bien décidés, désormais,  à sortir de l’ombre. Dans le premier tome, Batman échappe, de peu, à la mort. Il reste, depuis lors, enfermé dans son manoir, afin de trouver comment se débarrasser, une fois pour toutes, de la Cour des hiboux.

C’est au beau milieu de la nuit que les choses vont s’envenimer. En effet, le Manoir Wayne se fait assiéger par de nombreux Ergots (nom donné aux assassins de la Cour des hiboux). Alfred parvient, de justesse, à se réfugier dans la Batcave pendant que Batman se livre à un combat acharné pour survivre à l’attaque. Cependant, dépassé par le nombre d’assaillants, Bruce est contraint, lui aussi, de rejoindre la Batcave.

Avec l’aide de son fidèle majordome, Batman enfile une de ses nouvelles armures et repart au combat. La technologie de son armure lui permet de vaincre un très grand nombre d’assassins.

Bruce ne peut malheureusement pas être partout à la fois et, pendant qu’il mène ce combat,  les plus grandes personnalités de Gotham City se font tuer les unes après les autres. Il fait donc  appel à toute la Bat-Familly…

 

Mon avis :

Le premier tome de cette épopée du Chevalier Noir m’avait beaucoup plu. L’auteur nous avait  offert une intrigue de très grande qualité, nous faisant découvrir un Batman complètement perdu, voire effrayé devant les Ergots (il est rare, en effet, de voir Batman apeuré). De plus, Scott Snyder avait rendu la lecture immersive en jouant sur le sens des pages, ce qui était une brillante idée.

Pour cette suite directe du premier tome, le scénariste lance le grand affrontement entre Batman et les Ergots. On sait déjà, pourtant, que la victoire ne sera pas totale car, pendant que Bruce se bat contre les assassins, d’autres Ergots sont en train de tuer les plus grandes personnalités de Gotham City.

Tout au long de la première partie du Comics, on suit l’impressionnant combat de Batman et on en prend plein la vue ! L’ambiance est d’une telle intensité qu’il est impossible de lâcher le livre. La fin de l’affrontement est vraiment à la hauteur de nos attentes, ce qui est rare.

En ce qui concerne la deuxième partie de l’album, l’auteur nous propose des épisodes n’ayant aucun lien avec la première. Le premier épisode, est, somme toute, très intéressant car il parle du père d’Alfred, le majordome de Bruce Wayne. On en apprend un peu plus sur l’histoire d’Alfred, ce que j’ai bien apprécié.

Parlons maintenant des dessins. Greg Capullo nous offre une aussi bonne performance que dans le premier opus. Dommage que ce ne soit pas lui qui illustre la totalité du Comics. Cela se remarque et je dois bien reconnaitre que ça m’a un peu dérangé.

Je dirai, pour finir, que ce deuxième tome de la série de Batman est aussi bon que le premier si ce n’est plus. C’est pourquoi j’ai drôlement hâte de lire le troisième volume et, surtout, de vous le présenter !

 

Ma note : 18/20

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*